Circonscription de Cavaillon
Circonscription
Vaucluse
 

Langage : phonologie

vendredi 28 mai 2010, par Administrateur

Conscience phonologique
 
 
Qu’est-ce que la conscience phonologique et pourquoi faut-il la développer chez l’élève ?
Comment passer de situations de jeux spontanés à des activités réflexives dans le domaine de la conscience phonologique, un des enjeux de l’accès à la lecture ?
La conscience phonologique, c’est :
· prendre conscience des réalités sonores de la langue par des manipulations.(savoir comment fonctionne la langue).
· Réalités sonores dans lesquelles on distinguera : syllabes, mots, rimes, attaques, phonèmes
· une composante essentielle de la réussite des élèves dans les apprentissages du LIRE/ ECRIRE
· une aide à l’apprentissage des langues étrangères
· une aide essentielle pour les élèves souffrant de dyslexie
·  
 Programmation possible sur les 3 années du cycle.
 

 

Conscience phonologique
support
PS
MS
GS
Sensibilisation à la segmentation de mots par :
· une bonne articulation
· un débit lent
· frappés de mains (l’enseignant)
Chants
comptines
mots remplacés par frappés de mains ....
X
X
X
Les Syllabes :
· Décomposition de mots en syllabes(segmenter, compter)
· comparaison et localisation des syllabes (fusionner, coder)
Progression « Phono »
batterie de jeux phonologiques
( site web)
 
X
X
Les mots :
· segmenter (localiser, fusionner)
· transformer (ajouter, doubler, inverser ou supprimer des syllabes)
Progression « Phono »
batterie de jeux linguistiques
( site web)
 
X
X
Les attaques/rimes :
· comparer
· trier
Progression « Phono »
batterie de jeux phonologiques
( site web)
continuer un texte rimé
 
X
X
Les phonèmes simples :
· transformer les syllabes en modifiant les phonèmes
· manipulation (fusionner, segmenter, localiser ou inverser)
Progression « Phono »
batterie de jeux phonologiques
( site web)
 
 
X

 

 
Présentation d’une progression sur 21 semaines  
support choisi « Phono » de R. Goigoux
A) A quoi sert « Phono » ?
 un enseignement adressé à tous les élèves
 utilisable en collectif
 Principe didactique : aider les élèves à comprendre comment la langue écrite marche. 
 B) La progression dans « Phono  » : (progression à distribuer)
 Une planification de situations ( appelées leçons) pour 21 semaines comportant chacune 3 à 4 séances de 10 à 15 minutes.
 Les 11 premières séances sont centrées sur l’unité syllabique ( sans écriture de mots mais objets ou images/photos)
 Les 10 dernières leçons sont centrées sur la segmentation infrasyllabique (position de phonèmes dans la syllabe : référence à l’écrit)
 utilisation d’une représentation graphique de la structure sonore des mots (une droite= un mot ; un trait courbé= une syllabe ; un gros point= un phonème (utilisé le mot « son »)
C) Déroulement des séances :
 Toutes les leçons sont menées en collectif dans le coin regroupement (face au tableau).
 Participation de tous les élèves car tous sollicités oralement et disposent d’un support (objet, photo ou image)
 Toutes les leçons sont construites de la même manière et se déroulent selon un même modèle. (suivi d’une phase de résolution réflexive : rélisation ; contrôle ; vérification ; évaluation)
D) Descriptif d’une leçon ( 1 seul objectif par leçon)
 une succession de trois tâches : principale, transposition, transfert proche
 la tâche principale  : 1) rappel des activités antérieures - 2) Annoncer l’objectif du jour (exemple : la leçon du jour vise à compter le nombre de syllabes dans un mot)
 la tâche de transposition : elle permet aux élèves de transposer ce qu’ils viennent d’apprendre à une portée plus générale
 la tâche de transfert ( réinvestissement) :alors que les 2 premières tâches sont exécutées avec l’aide de l’enseignant, cette tâche pourra être proposée en autonomie ou pas.
  E) Quel type d’aide proposer lorsque les élèves discriminent mal les sons ?
u Si l’élève ne discrimine pas bien la syllabe finale :
 accentuer cette syllabe
 lui faire répéter le mot en accentuant lui-même la syllabe
 lui demander de répéter la dernière syllabe après avoir prononcé le mot complet (ex : Marie-ri)
u Si l’élève ne discrimine pas bien la rime
 prolonger cette rime (bateau ooooooooo
 la répéter ( mandarine ine ine ine)
u Si l’élève ne discrimine pas bien l’attaque
 prolonger cette attaque ( fffffffile)
 la répéter (bbbbbbateau)
 F) Codage :
 utilisation d’une représentation graphique de la structure sonore des mots (une droite= un mot ; un trait courbé= une syllabe ; un gros point= un phonème (utilisé le mot « son ») 
 G) Imagier :
 pratique car très difficile pour les élèves de chercher dans leur lexique mental
 les cartes doivent être nommées sans article
 
 H) Bibliographie :
 
 « Phono » de Roland Goigoux, Sylvie Cèbe, JL Paour
 « Imagier Phono » R. Goigoux
 jeux phonologiques : http://netia59a.ac-lille.fr
 DVD « Apprendre à lire » CNDP (extraits de séances de classe : conscience phonologique)
 
 
- Circonscription de Cavaillon – Avenue Pierre Mendès France - BP 10197 - 84305 Cavaillon - Vaucluse – Responsable de publication : Lionel FERRIER, IEN, circonscription de Cavaillon Tel : 04.90.76.08.09 Fax : 04.90.76.09.79 Mèl : ce.ien.cavaillon@ac-aix-marseille.fr
Dernière mise à jour : jeudi 16 novembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille